Tout savoir sur les faux ongles

Les faux ongles sont très tendance actuellement : pratiques, esthétiques, ils sont maintenant accessibles à tous les budgets. Pourquoi porter des faux ongles ? Quels en sont les avantages et inconvénients ? Quelle technique de pose choisir ? On répond à toutes vos questions sur les faux ongles.

Les faux ongles, qu’est-ce que c’est ?

faux ongles

Les faux ongles, aussi appelés ongles artificiels, étaient autrefois fabriqués en porcelaine et taillés sur mesure en fonction des ongles des clients. Il va sans dire que les faux ongles étaient alors destinés aux femmes les plus fortunées ! 

Au 20ème siècle, les faux ongles se sont démocratisés. L’apparition des ongles artificiels en résine acrylique après la Seconde Guerre Mondiale aux Etats-Unis, puis en Europe, a permis de faire baisser les prix de cette technique – et donc de séduire plus de femmes. Les faux ongles sont devenus un accessoire de beauté indispensable pour les stars d’Hollywood (pour garder de belles mains en toutes circonstances !). 

Aujourd’hui, on peut faire poser des ongles artificiels chez un prothésiste ongulaire ou même chez soi, en achetant un kit manucure. Cette technique est donc devenue très accessible puisqu’on peut trouver de tels kits manucures au supermarché !

Pourquoi porter des faux ongles ?

Les faux ongles séduisent de nombreuses femmes, pour diverses raisons :

  • Celles qui se rongent les ongles (onychophagie)
  • Celles qui ont des ongles naturels fragiles, qu’elles ne parviennent pas à garder longs 
  • Celles qui n’ont pas le temps de se vernir les ongles tous les jours
  • Celles qui souhaitent avoir de beaux ongles esthétiques et brillants, tout simplement !

En effet, adopter les faux ongles, c’est choisir la forme d’ongle que l’on veut, qu’il s’agisse d’ongles longs ou courts ; et avec les motifs que l’on veut (nail art, fantaisie, vernis de couleur…). Les faux ongles sont accessibles à toutes les femmes, même celles qui ont les ongles rongés ou abimés et souhaitent retrouver de belles mains. 

Toutefois, il faut savoir que les ongles artificiels demandent un budget plus élevé que le vernis classique ; en plus de demander du temps d’entretien (hydratation quotidienne des peaux et cuticules, une retouche toutes les deux semaines et demi…). Pour porter des faux ongles, il faut donc avoir la volonté d’avoir de belles mains… et le temps pour s’en occuper !

Quelle technique de pose de faux ongles choisir ?

On distingue 3 techniques de pose de faux ongles : les faux ongles en capsule, les faux ongles en gel et les faux ongles en résine. 

Les faux ongles en capsule

faux ongles
@pinterest

Les faux ongles en capsule sont des faux ongles temporaires. Cette technique est réservée aux plus pressées, qui souhaitent poser rapidement leurs faux ongles et les porter pour une courte durée, par exemple une soirée. On trouve des faux ongles en capsule dans le commerce, de différentes formes : ronds, carrés, pointus… on trouve même des faux ongles avec du nail art. Il y a donc l’embarras du choix ! Les faux ongles en capsule sont généralement vendus avec de la colle spéciale, ce qui permet de les poser très facilement chez soi en posant une noisette de colle au dos de chaque capsule avant de la fixer sur l’ongle avec une petite pression. 

Les faux ongles en capsule sont moins résistants que les faux ongles en gel ou en résine mais le budget à y consacrer est aussi plus réduit, ce qui peut convenir à celles qui n’ont pas vraiment les moyens. 

Les faux ongles en gel

faux ongles
@pinterest

Les faux ongles en gel sont l’idéal pour celles qui ont les ongles courts et rongés. Le gel utilisé pour le modelage est un gel UV, qui va donc sécher sous une lampe à UV. Pour la pose, on va simplement poser le faux ongle sur l’ongle naturel, le modeler puis le faire sécher sous la lampe à UV. Les faux ongles en gel donnent un rendu brillant et sont souvent plus confortables que les faux ongles en résine. Ils ont une tenue de 3 à 4 semaines (il peut être cependant nécessaire d’apporter des retouches au bout de  2 semaines à 2 semaines et demie). Il est possible de mettre du vernis semi permanent sur vos faux ongles. 

Les faux ongles en résine

faux ongles
@pinterest

Les faux ongles en résine (la résine étant un mélange de poudre acrylique et de liquide spécial « monomer », un dissolvant à l’acétone) sont en général la solution privilégiée pour des ongles abîmés ou dévitalisés. Pour poser des faux ongles en résine, on va appliquer la résine sur une première couche de vernis, puis on va modeler l’ongle dans la forme et la longueur souhaitée par la cliente. Les faux ongles en résine sont plus rapides à poser que les faux ongles en gel (car la résine sèche à l’air libre), avec un temps de pose de 30 minutes à 1 heure, et le prix est moins élevé (deux à trois fois moins cher en moyenne). 

Aujourd’hui, c’est la technique de pose de faux ongles au gel qui est la plus plébiscitée, même si elle est plus chère, car elle donne un résultat plus brillant et moins grossier (on a le temps de travailler l’ongle avant de le faire sécher tandis que la résine sèche immédiatement à l’air libre), en plus d’^ter inodore. 

Les avantages et inconvénients des faux ongles

Les faux ongles ont plusieurs avantages, à commencer par leur côté esthétique. Avec des faux ongles, on a l’impression que les ongles sont en parfait état, ils sont longs et solides. Le coût de la pose est certes élevé, mais il est amorti sur le long terme puisqu’elle tient plusieurs semaines. En plus, la pose de faux ongles permet d’obtenir les ongles de ses rêves, avec du nail art ou la couleur que l’on souhaite, de même que pour la forme et la longueur. Enfin, le rendu est naturel avec les diverses techniques, qui sont de plus en plus perfectionnées.

Toutefois, porter des faux ongles conserve quelques inconvénients. Les produits utilisés sont des produits chimiques qui peuvent, à terme, présenter des risques pour la santé de l’ongle naturel. C’est pourquoi il vaut mieux éviter de les porter trop souvent, et il est préférable de choisir des marques de qualité. De même, il convient de bien choisir sa prothésiste ongulaire car l’utilisation d’un matériel non stérilisé peut poser un risque d’infections ou de mycoses. Si l’opération n’est pas réalisée correctement, il peut également y avoir un risque d’inflammation des cuticules. 

Les faux ongles ont de nombreux avantages (ils sont esthétiques et permettent de laisser libre cours à son imagination), mais cela reste des produits artificiels qui peuvent, si on les porte trop souvent, abîmer les ongles et les cuticules. Pour éviter les risques, n’oubliez pas de toujours vérifier les avis sur la prothésiste ongulaire et les marques des produits utilisés avant de vous lancer !

Latest Posts

A ne pas manquer